3 novembre 2016

Le Projet Recyclerie

Un projet de recyclerie sur le territoire de Moselle-Nord porté par l’association SOLIDARI-THI

Description du projet

L’association a été créée en 2014 pour mettre en œuvre une action de solidarité et de développement durable, autour du concept de recyclerie qui vise à collecter et valoriser des objets en fin de vie et/ou dont leurs détenteurs souhaitent se défaire, évitant ainsi qu’ils ne deviennent des déchets.

IMG_20161222_140222_386La recyclerie s’organise en 4 fonctions :

■  LA COLLECTE, en préservant l’état des objets,

■  LA VALORISATION, qui permet de contrôler, nettoyer, réparer, voire transformer les objets, ou à défaut de les orienter vers une solution de recyclage,

■  LA VENTE, qui permet de distribuer les biens réemployés tout en générant une ressource économique,

■  LA SENSIBILISATION, visant à mobiliser les acteurs du territoire sur la pratique du réemploi, qui limite la production de déchets et le gaspillage des ressources.

Elle permet à la fois d’offrir un support de travail à des personnes éloignées de l’emploi, de proposer des biens d’équipement à des prix très accessibles mais aussi de créer un espace de convivialité et de lien social.

Champ d’action

Le territoire de projet La recyclerie se propose de déployer progressivement ses activités sur un territoire étendu, dans un rayon d’une trentaine de kilomètre autour de Thionville.

Organisation technique

IMG_20170401_144016_053Le flux collecté par la recyclerie concerne toutes les catégories d’objets : meubles, équipements électriques et électroniques, jouets, livres, bibelots, vaisselle, décoration, cycles, textiles…

  • La collecte en déchèterie : une collecte d’objets pourrait être organisée sur les déchèteries du territoire, sous réserve de conditions adaptée, mais n’est pas encore mis en place.
  • La collecte à domicile : la recyclerie propose également un service de collecte à domicile à des habitants du territoire.
  • La collecte en apport volontaire : la recyclerie accueille sur son site principal les déposants qui souhaitent apporter eux-mêmes des objets réemployables. Cette collecte vise des objets présentant un potentiel de réemploi, et ne vise pas à se substituer à celle qui est organisée en déchèterie.
  • La valorisation en atelier : la recyclerie assure la valorisation des objets collectés en « préparation à la réutilisation » et en « préparation au recyclage ».
  • La vente des objets : les habitants du territoire sont accueillis dans un espace de vente, un magasin solidaire nommé RECY-THI, où les objets collectés et valorisés sont présentés à la vente, avec des horaires élargis. L’ouverture se fait 5 jours par semaine le matin et l’après-midi et un dimanche après-midi par mois. Le magasin est accessible à tous publics, il n’est pas réservé à une clientèle sociale. Des services de livraison sont proposés pour les objets les plus volumineux.IMG_20161222_135741_771
  • Les moyens humains : la recyclerie s’appuie sur une équipe salariée et bénévoles.
  • Les moyens matériels : La recyclerie est équipée des moyens matériels nécessaires à l’exercice de l’activité. Elle dispose d’un site principal, à Thionville, regroupant une zone de déchargement et d’accueil,  des ateliers de préparation à la réutilisation et au recyclage, des espaces d’entreposage, avant et après traitement, un espace de vente, accessible au public, des bureaux, une salle de réunion, des sanitaires et locaux sociaux. et d’un local de stockage complémentaire, à Thionville.

Modèle économique

Les charges de fonctionnement

Les charges d’exploitation nécessaires à l’exercice de l’activité ont été estimées :

■   Achats de matières et fournitures (énergie, carburant, vêtements de travail, consommables…),

■ Services extérieurs (location immobilière du site magasin et de l’entrepôt, assurances, honoraires, communication…),

■  Charges de personnel,

■  Dotations aux amortissements,

■  Charges financières.

Les produits générés par l’activité

Le modèle économique repose sur des sources de financement mixtes :

■  Ventes d’objets aux particuliers – calculés sur la base des flux collectés et valorisés, auxquels sont appliqués des prix de vente de référence,

■  Ventes de matériaux de recyclage, auprès de récupérateurs de matières recyclables triées et soutiens des éco-organismes (ECO-MOBILIER pour les déchets d’éléments d’ameublement, ECOLOGIC pour les déchets d’équipements électriques et électroniques),

■  Prestations de service pour des professionnels, des bailleurs sociaux ou des particuliers (livraison, réparation),

■  Financements de type « aides à l’emploi » : L’Etat via l’agence de service et de paiement attribue une aide correspondant à 70% du salaire brut hors charges patronales pour un CAE-CUI.

Visualisez le cycle de l’objet :

http://www.lapetiterockette.org/wp-content/uploads/2017/03/bache_cycle_de_lobjet_impression.pdf 

 

reemploi-blog

Notre projet vous intéresse ?

Demandez le dossier au complet : info@solidari-thi.fr